Les études de genre: Rapport d’information au nom de la délégation aux droits des femmes et à l’égalité des chances entre les hommes et les femmes de l’Assemblée nationale, octobre 2016

Suite aux auditions réalisées par la Délégation aux droits des femmes et à l’égalité des chances entre les hommes et les femmes de l’Assemblée nationale en mai-juin 2016, Maud Olivier publie un Rapport sur les Études de genre. L’ANEF avait été auditionnée le 18 mai 2016 par la voix de Françoise Picq et Geneviève Pezeu.

« La théorie du genre n’existe pas, sauf dans les fantasmes de celles et ceux qui veulent y croire ». Présenté le 12 octobre par sa rapporteure, Maud Olivier, membre du HCE, le rapport d’information de la Délégation aux droits des Femmes de l’Assemblée nationale « Études de genre : les sciences au service de l’égalité réelle » constitue un état des lieux des recherches spécialisées sur le genre en France, souligne leur utilité pour rendre les politiques publiques plus efficientes et plaide pour un renforcement de leur visibilité.

Prenant exemple sur les politiques urbaines, de santé, d’éducation et, plus largement, sur le pilotage de l’action publique, la délégation formule 25 recommandations qui recoupent, pour certaines, les travaux du HCE en matière d’éducation à la sexualité (formation des enseignant.e.s à l’égalité), de prise en compte du genre dans l’espace public (création d’un espace numérique pour recenser les outils) et de lutte contre les stéréotypes via la conditionnalisation des financements publics (faire de la commande publique un levier pour l’égalité).

Télécharger le rapport (279 p.): Rapport-d-information-etudes-de-genre-les-sciences-au-service-de-l-egalite-reelle