Promouvoir une recherche intègre et responsable, le comité d’éthique du CNRS publie un guide à destination de ses personnels, septembre 2014

Dans ce guide, diffusé en octobre 2014 dans les laboratoires, un court paragraphe fait références à l’égalité femmes-hommes,  p. 18 :

L’égalité professionnelle entre hommes et femmes

Les statistiques sur les personnels CNRS établies en 2011 font état de disparités entre les femmes et les hommes. Elles montrent qu’à valeur égale, plus l’on monte dans la hiérarchie des corps, moins les femmes sont présentes. En outre, les femmes chercheuses semblent parfois discriminées, de manière indirecte, par rapport aux hommes. Les raisons sont complexes et multiples. Elles tiennent souvent à certaines règles, procédures, pratiques quotidiennes, ou même à certains critères d’évaluation qui, en étant appliqués de manière identique aux femmes et aux hommes, s’avèrent dans les faits défavorables aux femmes en ne tenant pas compte de leurs difficultés particulières (grossesses, charges familiales, freins à la mobilité …).

La Mission pour la place des femmes au CNRS est chargée d’impulser, de conseiller et d’évaluer la prise en compte du genre et de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la politique globale de l’établissement. Elle participe au programme européen Integer dont l’objectif est de créer un changement structurel au sein des organismes de recherche et des universités, dans le but d’augmenter la participation des femmes et d’améliorer l’égalité professionnelle entre chercheuses et chercheurs en Science, Technologie, Ingénierie et Mathématique.

La loi dite Sauvadet introduira à partir de 2015 l’obligation d’une proportion d’au moins 40 % de personnes de chaque sexe dans les jurys de recrutement et de promotion.

Télécharger le guide (45 p.): Promouvoir une recherche intègre et responsable_Guide_CNRS_Septembre2014