Le harcèlement sexuel dans l’enseignement supérieur et la recherche: Guide pratique pour s’informer et se défendre, CLASCHES, 2014

Ce guide s’appuie sur les nombreux témoignages reçus depuis la création du CLASCHES il y a onze ans. À tort, le CLASCHES est souvent perçu comme une association exclusivement destinée aux étudiant·e·s, ce qui explique que presque tous les témoignages reçus émanent d’étudiant·e·s ou de doctorant·e·s. Nous avons donc orienté, dans une certaine mesure, les explications à destination du public qui nous sollicite le plus, et qui s’avère être aussi celui disposant du moins de ressources et d’informations : les étudiant·e·s.

Mais la réalité du harcèlement sexuel dans l’enseignement supérieur ne se limite pas à cette seule population. Le recours au terme « victime » est discutable à plusieurs égards, notamment son caractère enfermant et stigmatisant. Cependant, l’une de ses acceptions est de nature juridique. Ce guide se veut un outil de défense, notamment juridique ; il nous a donc semblé cohérent de l’utiliser pour désigner les personnes ayant été confrontées à des situations de harcèlement sexuel.

Enfin, la rédaction a été effectuée selon les principes de l’orthographe féminisée, et les signes utilisés le sont en fonction de la graphie de la féminisation : simple (un·e étudiant·e) ou plus complexe (il/elle, un·e usager/usagère). Toutefois, nous avons pris le parti de toujours mettre au féminin « la victime » et au masculin « l’agresseur » pour rendre compte de la réalité : les agresseurs sont très majoritairement des hommes, et les agressées des femmes.

L’ANEF a soutenu la réalisation de ce guide.

Télécharger le guide (57 p.): CLASCHES – Guide d’information