Liens

Associations & réseaux

Visibilité des activités scientifiques en études féministes et sur le genre en France et chez nos voisines; Solidarité entre étudiantes, diplômées, enseignantes et chercheuses; Association pour l’égalité femmes/hommes en France.

Visibilité des activités scientifiques en études féministes et sur le genre en France

  • Calenda, rubrique « genre » : ce portail recense de nombreuses manifestations scientifiques francophone autour du genre.
  • GIS Institut du Genre : Groupement d’Intérêt Scientifique qui réunit 30 partenaires institutionnels, il constitue un lieu de coordination, de référence et d’accueil scientifique des recherches françaises sur le genre et les sexualités.
  • IEC – Institut Émilie du Châtelet : travaille au développement de la recherche et des enseignements sur les femmes, le sexe ou le genre, dans l’ensemble des disciplines scientifiques en région Île-de-France.
  • Le Portail genre : recense institutions, associations et manifestations autour du genre et de l’égalité femmes/hommes, jusqu’en 2008.
  • RING : le portail de la Fédération de recherche sur le genre RING recense les colloques, séminaires, appels à contributions, publications et rend compte des activités de la fédération, jusqu’en octobre 2015.

… et chez nos voisines

  • AtGender : The European Association for Gender Research, Education and Documentation, est une organisation professionnelle européenne dans le champ des études de genre.
  • Sophia asbl : Réseau belge des études de genre, Sophia a pour mission de promouvoir et développer les recherches et enseignements féministes et sur les femmes dans notre pays, d’insister sur leur pertinence sur le plan scientifique; de montrer leur intérêt pour élaborer des politiques favorables aux femmes. L’association publie notamment un précieux Répertoire des études de genre en Belgique.
  • Université des Femmes : Créée en 1979, l’Université des Femmes pose sur le monde une grille de lecture féministe par le biais de la formation d’adultes et de la recherche. Des femmes peuvent ainsi contribuer à l’élaboration d’une critique fondamentale de la société et à la reconstruction des connaissances à partir de la vie réelle des femmes.

Solidarité entre étudiantes, diplômées, enseignantes et chercheuses

  • AFFDU : le site de l’Association française des femmes diplômées des universités.
  • ARGEF : Association de recherche sur le genre en éducation et formation. A pour but de fédérer les dynamismes et les énergies au sein d’un groupe de recherches interdisciplinaires. Elle répond aux besoins des personnes concernées par le genre en éducation, en formation et dans le champ de l’intervention sociale, en favorisant leurs échanges.
  • CEVIHS – Cellule de veille et d’information sur le harcèlement sexuel de l’université Lille 3. Informe et conseille la victime déclarée de harcèlement sexuel dans ses démarches personnelles de prise en charge adaptée et/ou de poursuites à l’encontre de l’auteur présumé des faits.
  • CLASCHES – Collectif anti-sexiste de lutte contre le harcèlement sexuel dans l’enseignement supérieur : association d’étudiant·e·s mobilisé·e·s contre le harcèlement sexuel dans l’enseignement supérieur. Pour ce faire, l’association entend : contribuer à rendre visible une réalité trop souvent occultée ; partager des outils, afin d’aider les victimes à témoigner, réagir, et ne pas se laisser faire.
  • CPED – Conférence Permanente des chargé·e·s de mission Égalité Diversité des établissements d’enseignement supérieur et de recherche : rassemble les chargé.e.s de mission des différents établissements publics d’enseignement supérieur et de recherche, afin de promouvoir et favoriser l’égalité entre femmes et hommes au sein de ces établissements.
  • ÉCÉPIE – Égalité des Chances dans les Études et la Profession d’Ingénieur en Europe, est une association créée par des femmes et des hommes qui veulent promouvoir la présence des femmes dans les sciences et la technologie. ÉCÉPIE s’intéresse en particulier aux femmes ingénieures, à leurs études et à leurs carrières.
  • EFiGiES : Créée en 2003, EFiGiES est une association qui vise à créer de la solidarité entre étudiant·e·s, doctorant·e·s et jeunes chercheur·e·s en Études Féministes, Genre et Sexualités à travers une mise en commun de savoirs et d’informations. Vous pourrez notamment vous abonner à sa liste de diffusion.
  • EF-L :  Cette liste a pour vocation de créer, à l’intérieur de la francophonie, un lieu de diffusion d’informations pluri et interdisciplinaires en études féministes et/ou sur les femmes et sur le genre. Elle sert de réseau de communication et de solidarité entre les centres existants et peut contribuer au développement de nouveaux centres et programme. Elle permet de rompre l’isolement de chercheuses « isolées ».
  • Femmes et mathématiques : Encourager la présence des filles dans les études mathématiques et plus généralement scientifiques et techniques, Agir pour la parité dans les métiers des mathématiques et pour le recrutement de plus de femmes en mathématiques dans les universités.
  • Femmes ingénieurs : Créée en 1983, œuvre pour la promotion du métier d’ingénieur.e auprès des jeunes filles dans le monde de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur; pour la promotion des femmes ingénieures et scientifiques dans le monde du travail, par des actions auprès de politiques, des institutions nationales et internationales avec les acteurs, actrices engagées, avec les entreprises.
  • FER ULg : Réseau de chercheur.e.s et d’enseignant.e.s spécialistes des Études Femmes – Études de genre à l’université de Liège (Belgique) et association des enseignantes et chercheuses de l’ULg préoccupées par la situation des femmes dans l’Université
  • Genre, sexualités, langage : Cette association a l’ambition de créer un espace de recherche autour des articulations possibles entre genre (gender) et langage.
  • MAGE Marché du travail et genre : Créé en 1995, le Mage a été le premier groupement de recherche du CNRS centré sur la question du genre. En 2003 il est devenu GDRE (groupement de recherche européen) du CNRS. En 2011, le Mage s’est transformé en Réseau de recherche international et pluridisciplinaire. Au-delà de l’Europe, il a engagé des coopérations avec des universités du Japon, de Chine, du Brésil et des États-Unis.
  • Mnémosyne : association pour le développement de l’histoire des femmes et du genre.
  • Réussir l’égalité Femmes-Hommes – REFHAlerter et agir contre toute forme de discrimination et de violence en fonction du sexe, particulièrement, mais non exclusivement, dans l’éducation. Agir pour promouvoir les compétences des femmes afin d’accroître leur participation à la vie professionnelle, sociale et publique.
  • SAGEF : Société française d’études anglophones sur les femmes le sexe et le genre.
  • Sexismology : Un site collaboratif qui recense histoires, billets, saynètes, chroniques sur le sexisme ordinaire dans la recherche (toutes disciplines concernées!).
  • SIEFAR : Société Internationale pour l’Étude des Femmes de l’Ancien Régime.

… et les autres

  • 5/5 Les péripéties de l’égalité femmes/hommes : un site d’informations original, qui offre réflexions, analyses, débats sur nombre de questions touchant à l’égalité des droits, et à la réalité de l’égalité, entre les femmes et les hommes, un média ouvert, participatif auquel contribuent non seulement des journalistes mais aussi des expert-e-s, des chercheuses et chercheurs, des responsables d’associations, des syndicalistes.

  • Adéquations : créée en 2003, elle intervient aux niveaux régional, national et international. Son objectif général est l’information, la réflexion et l’action autour des thèmes suivants : développement humain durable, solidarité internationale, droits humains, égalité des femmes et des hommes, diversité et création culturelles
  • Allodoxia : Ce blog a pour objet d’alerter sur certains écarts entre les données factuelles rapportées dans les articles de revues scientifiques et ce que divers intermédiaires culturels leur font dire. Il est focalisé sur les sciences biomédicales et du psychisme, particulièrement sujettes à ce type de distorsions notamment lorsque ces sciences contribuent à la naturalisation du social.
  • Centre audiovisuel Simone de Beauvoir : fondé en 1982, il a pour mission de recenser tous les documents audiovisuels sur les droits, les luttes, l’art et la création des femmes, de les faire connaître et de les distribuer.
  • Coordination française pour le Lobby Européen des Femmes – CLEF : créée en 1991, avec pour objectif de rassembler les associations féminines et féministes françaises et de porter au sein du Lobby Européen des Femmes (LEF) les positions et propositions élaborées collectivement, la CLEF œuvre pour la reconnaissance et la mise en acte de l’égalité des femmes et des hommes. L’ANEF adhère à la CLEF.
  • ÉgalitéEs.fr, la galaxie numérique : créée en 2014, elle a pour but de sensibiliser les nouvelles générations aux questions d’égalité et aux stéréotypes de genre à travers deux espaces principaux, l’Encyclopédie numérique de l’égalité et la Panthéone.
  • Féministes en mouvements – FEM : Le collectif des Féministes en mouvements est né en 2011 de la volonté de plusieurs associations de s’unir pour organiser des rencontres d’été, puis un grand événement d’interpellation des candidates et candidats à l’élection présidentielle à la Cigale, le 7 mars 2012. L’ANEF adhère aux FEM.
  • Genre en Action : Créé en 2003, le Réseau promeut la prise en compte des inégalités femmes/hommes dans les politiques et programmes de développement. Il a pour ambition de permettre à toutes celles et ceux impliqué.e.s dans les questions de développement au nord et au sud de s’informer, de se former et d’échanger sur les enjeux et la pratique de l’approche « genre et développement ». Il compte des membres dans plus de 50 pays, principalement francophones.
  • Genrimages : Le projet, conçu par le Centre audiovisuel Simone de Beauvoir, a pour objectif de créer un outil qui privilégie l’ éducation à l’image et à la citoyenneté en prenant en compte et en valorisant la diversité.
  • H/F Île de France : association fondée en 2009 en Île-de-France, pour défendre l’égalité de droits et de pratiques professionnelles entre les femmes et les hommes dans les milieux de l’art et de la culture.
  • Le Laboratoire de l’égalité : association créée en 2010 par un groupe de femmes et d’hommes de différentes sensibilités politiques, exerçant des responsabilités dans la vie économique, sociale, universitaire, associative pour obtenir la mise en œuvre effective de l’égalité de traitement dans tous les secteurs de la vie économique et à tous les niveaux de décision.
  • Les Nouvelles News – L’autre genre d’info : Un magazine d’information indépendant qui a vocation à traiter l’actualité tout en respectant la parité. Il veut donner autant de visibilité aux femmes qu’aux hommes dans le contenu de l’info et gommer les stéréotypes sexués.
  • Marche mondiale des femmes : mouvement mondial d’actions féministes rassemblant des groupes et des organisations de la base œuvrant pour éliminer les causes qui sont à l’origine de la pauvreté et de la violence envers les femmes.
  • Télédebout : association de vidéo féministe (association v.ideaux), composée de vidéastes, informaticiennes, graphistes, enseignantes, musiciennes, journalistes, chercheuses, militantes. L’objectif : mettre à disposition des outils pertinents et ludiques pour susciter des échanges menant à des réflexions créatrices de courage pour de nouvelles initiatives. Les vidéos sont réalisées en étroite collaboration avec les actrices/teurs engagé.e.s sur le terrain, associations féministes, enseignantes, formatrices, chercheuses.

 

Institutionnels

Organismes institutionnels œuvrant pour l’égalité femmes-hommes en France.

Droits des femmes, égalité femmes-hommes en France, les institutionnels

 

Revues, bibliothèques et centres de ressources

Revues scientifiques françaises et francophones, mais aussi bibliothèques et archives en ligne.

Revues françaises …

  • Cahiers du CEDREF : revue pluridisciplinaire féministe de parution annuelle, spécialement orientée vers la recherche de pointe (féminisme postcolonial et transnational) et la traduction de textes fondateurs dans le domaine ainsi que la jeune recherche en études féministes.
  • Cahiers du genre : Met l’accent sur les débats théoriques relatifs aux rapports sociaux de sexe dans une perspective résolument pluridisciplinaire et internationale.
  • Clio. Femmes, Genre, Histoire : revue française semestrielle (anciennement Clio. Histoire, Femmes et Sociétés), ouvre ses colonnes à celles et ceux qui mènent des recherches en histoire des femmes et du genre (toutes sociétés et toutes périodes).
  • Genre en séries: cinéma, télévision, médias : revue universitaire en ligne qui explore la manière dont le genre traverse les cultures médiatiques.
  • Genre et histoire : revue électronique créée à l’initiative de l’association Mnémosyne, est un espace de publication ouvert à toutes celles et ceux dont les recherches s’inscrivent dans le domaine du genre avec une attention plus particulière aux étudiant-e-s (Master et Doctorat) d’histoire ainsi qu’à celles et ceux d’autres disciplines dont les travaux comportent une dimension historique.
  • Genre, sexualité et société : Créée en 2009 par un groupe de jeunes chercheur.e.s en sciences humaines et sociales, la revue se revendique comme un espace de dialogues et d’échanges, ouverte à différentes approches disciplinaires.
  • GLAD! Revue sur le langage, le genre, les sexualités : revue électronique consacrée aux travaux scientifiques, artistiques et politiques articulant recherches sur le genre et les sexualités et recherches sur le langage. Inter- et transdisciplinaire, principalement francophone, elle cherche à créer un espace de discussion sur ces thématiques, ainsi qu’un espace de traduction, d’exploration de la langue et de réflexion critique sur les critères de légitimité linguistique et académique.
  • Travail, genre et sociétés : Pose la question de la différence des sexes dans les sciences sociales du travail et inviter à la réflexion sur le travail dans le champ des recherches sur le genre, décrypte, à partir des hiérarchies, des divisions et des segmentations qui parcourent le monde du travail, le statut des hommes et des femmes dans la société, et pose par là-même la question de la différence des sexes.

… et francophones

  • Nouvelles questions féministes : Fondée en 1981 par Simone de Beauvoir, Christine Delphy, Claude Hennequin et Emmanuèle de Lesseps, NQF fait suite à la revue Questions féministes créée en 1977. Revue francophone internationale, diffuse des articles scientifiques dans les disciplines des sciences humaines et sociales examinant les processus sociaux à l’origine des inégalités et des discriminations de genre.
  • Recherches féministes : Revue interdisciplinaire francophone d’études féministes. Elle a pour objectif de contribuer à l’avancement de la recherche féministe par la diffusion de résultats inédits de recherche, particulièrement de recherche empirique.

Bibliothèques et centres de ressources

  • Archives du féminisme : L’association a pour objectif de faire connaître et de rendre accessibles pour la recherche les archives féministes d’origine privée, qu’il s’agisse de fonds personnels ou associatifs.
  • Bibliothèques Marguerite Durand : Fondée en 1932 grâce au don de ses collections à la Ville de Paris par la journaliste féministe Marguerite Durand, la bibliothèque conserve une riche documentation sur l’histoire des femmes et du féminisme.
  • Centre Hubertine Auclert : Centre francilien de ressources pour l’égalité femmes-hommes. Composé d’associations, de collectivités, d’élu-e-s et de syndicats, le centre a pour principaux objectifs la sensibilisation de différents publics à la nécessité de lutter contre les inégalités et les discriminations fondées sur le sexe et le genre et la production d’expertise dans ce domaine.
  • Fragen : FRAmes on GENder rend accessible une sélection de textes majeurs de la pensée féministes de 29 pays pour favoriser la recherche comparative.
  • Musea :  a pour objectif de mettre en valeur les recherches qui intègrent la dimension du genre en lettres, langues et sciences humaines, et tout particulièrement l’histoire des femmes. Musea s’attache à mettre en évidence l’évolution du féminin et du masculin à travers des expositions temporaires et permanentes.