Le rôle de l’Université dans la promotion des questions liées au genre et aux droits des femmes dans le monde arabe et en Europe méridionale et centrale; un article de Fatima Sadiqi, février 2018

Le rôle de l’Université dans la promotion des questions liées au genre et aux droits des femmes dans le monde arabe et en Europe méridionale et centrale, Fatima Sadiqi, Documents IE Med, 2018. Institute Européen de la Méditerranée.
Traduction de l’anglais (original) par Bruce Capelle.

Cette étude, qui est la première de ce genre et de cette envergure, se fonde sur des données détaillées recueillies dans le cadre de l’examen exhaustif de 14 programmes universitaires de troisième cycle portant sur les femmes et le genre dans le monde arabe, et sur 14 programmes de ce même type en Europe méridionale et centrale. Dans le monde arabe, les 14 programmes se déroulent dans les pays suivants : Algérie, Égypte, Jordanie, Liban, Maroc, Palestine et Tunisie ; et en Europe méridionale et centrale, dans les pays suivants : Albanie, Chypre, Croatie, Espagne, Estonie, Hongrie, Lituanie, Malte, Portugal, Slovénie, et Turquie. Le choix de ces pays d’Europeméridionale et centrale est principalement motivé par leur situation économique relativement faible par rapport aux pays d’Europe du Nord. Bon nombre de ces pays ont également connu des transitions démocratiques semblables à celles qui ont lieu dans le monde arabe.

Cette étude a trois objectifs principaux :
(1) inventorier les programmes universitaires de troisième cycle dans le monde arabe et en Europe méridionale et centrale qui portent sur les femmes et le genre et qui existent toujours,
(2) contextualiser et analyser ces programmes,
(3) comparer, d’une part, les programmes du monde arabe et, d’autre part, les programmes du monde arabe et ceux d’Europe méridionale et centrale.

Télécharger le document (85 p.): Fatima Sadiqi_Role de l’Université