Égalité entre les femmes et les hommes: Plan d’action du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, 2013

Malgré des progrès importants ces 20 dernières années, l’enseignement supérieur et la recherche restent traversés, comme l’ensemble de la société, par des inégalités femmes-hommes. Ainsi, on constate, de manière globale, que les hommes constituent la majorité des enseignant-e-s et/ou chercheur-e-s (64,1% à l’université et dans les EPST), plus encore parmi les professeur-e-s ou directeurs-trices de recherche (76,1%), et que les disciplines les plus prestigieuses restent les plus masculinisées. De même, les étudiantes sont minoritaires dans les cursus longs (47,7% de femmes en doctorat en 2012 alors qu’elles sont 56,5% des effectifs de licence) et dans les filières scientifiques et prestigieuses (30,1% de femmes dans les classes préparatoires aux grandes écoles dans la filière scientifique et 28,1% de femmes dans les cursus universitaires « sciences fondamentales et applications »).

Face à cette situation, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (MESR) affirme aujourd’hui sa volonté d’agir. Il a ainsi développé un plan d’action ambitieux qui prend appui sur la politique interministérielle pour l’égalité femmes-hommes. En effet, à travers plus de 40 actions concrètes, il s’agit de mettre en place une politique globale d’égalité femmes-hommes qui prenne en compte les personnels, les étudiant-e-s et les savoirs scientifiques sur l’égalité et le genre.

Télécharger le document (16 p.): Plan d’action du MESR Égalité femmes hommes 2013