Communiqué de presse de la Marche Mondiale des Femmes « Nous sommes Charlie », 10 janvier 2015

La Marche Mondiale des Femmes diffuse un communiqué de presse suite à l’attentat contre Charlie Hebdo le 7 janvier 2015

Encore sous le choc après l’attentat contre Charlie Hebdo, nous dénonçons cette attaque contre la démocratie et la liberté d’expression. A travers cet assassinat politique insupportable, ce sont les valeurs de liberté et d’humanisme qui sont attaquées.

La possibilité de critiquer  les religions est un acquis précieux issu de nos luttes. Nous revendiquons la liberté de croire ou de ne pas croire, de ne pas pratiquer, et le droit de remettre en cause le sacré véhiculé par toutes les religions.

Nous réaffirmons notre attachement aux principes de la laïcité.

En tant que féministes, nous dénonçons les régimes et les idéologies intégristes qui, quels que soient leurs dieux, oppriment les femmes et les enferment chaque jour.

Nous refusons aussi tous les amalgames, toute récupération raciste de l’évènement. Nous dénonçons les actes antisémites et toutes les agressions commises contre des musulman-es, en France comme dans le reste du monde. Nous sommes solidaires des millions de musulmanes et musulmans opprimés par la terreur islamique.  Nous sommes également solidaires des victimes d’actes antisémistes.

Nous condamnons la logique de terreur à l’œuvre dans cet acte odieux. Nous appelons à ne pas céder à la peur et à continuer nos activités militantes en faveur de la liberté, pour la défense des acquis sociaux, pour l’émancipation des femmes et de tous.

Nous construisons la solidarité entre femmes, les alternatives au système actuel, ici comme ailleurs, en alliance avec d’autres mouvements sociaux, et appelons chacune et chacun à les construire avec nous.

Télécharger le communiqué (1 p.): Communiqué MMF Charlie hebdo