Appel à communications: journée d’étude « Ancrer le discours sur le genre : Commentaires en ligne et fouille d’opinion », Lyon, 27-28 novembre 2014

Texte de l’appel à communications:

Notre hypothèse est que le discours sur le genre est un discours clivant dans l’espace public. Il est extrêmement polyphonique, et il met en œuvre des thématiques qui font l’objet d’une interprétation immédiate en fonction de l’ancrage idéologique des locuteurs qui les énoncent. Ainsi, à partir des thématiques, on peut fonder plusieurs réseaux d’analyse.

On peut en premier lieu observer l’idéologie à l’œuvre dans le discours sur le genre, et à partir de là, comprendre comment cette polémique s’organise, y compris sur le plan stratégique. Qui sont les locuteurs ? Quelles sont les réponses aux différentes thématiques ? Quelles sont les thématiques concurrentes qui s’affrontent ?

On peut également en deuxième lieu à partir de l’analyse de la controverse sur le genre dégager le fonctionnement général d’une controverse dans l’espace public. Peut-on identifier des composantes communes aux discours clivants ?

Afin d’analyser la circulation des thématiques liées au genre, nous choisissons d’étudier l’évocation du genre sur Internet. Internet permet en effet la juxtaposition et la circulation de thématiques et de polémiques. Afin d’analyser les soubassements idéologiques à l’œuvre dans ce discours, nous nous appuyons sur deux ancrages méthodologiques : l’analyse de discours et la fouille d’opinion. Ces deux approches permettent de prendre en compte les questions idéologiques qui sous-tendent la polyphonie à l’œuvre dans le discours non structuré et hétérogène de ces espaces sociaux interconnectés – que les locuteurs s’expriment de manière explicite ou implicite. En conjuguant les approches de la fouille de texte et de la fouille d’opinion, nous souhaitons définir le conflit de valeurs qui se cristallise autour des questions liées au genre et à son expression.

Nous souhaitons aborder la question du genre à la partir d’une approche pluridisciplinaire conjuguant SHS et informatique (Sciences de l’Information et de la Communication, Sciences du Langage, Science Politique, textométrie, et fouille d’opinion) et différentes approches transversales pour examiner notre hypothèse du genre comme point clivant du discours, en identifier les thématiques, les expressions, les locuteurs, les reprises et les points d’ancrage des controverses liées au genre – et à partir de là décrire plus généralement le mode de fonctionnement des différents clivages de l’espace public, en nous fondant sur une analyse de l’opinion publique numérique.

Les journées d’études s’articuleront autour de deux axes de recherche :

A. genre, féminisme et controverse
B. Pluralisme, idéologie et militantisme en ligne

Les sessions seront entrecoupées d’ateliers présentant les outils méthodologiques que nous utilisons ou mettons en place. Il s’agit de présenter un aperçu des principales méthodes utilisées en Sciences Humaines pour analyser des gros corpus, notamment sur Internet. L’idée est de présenter à la fois la méthodologie, l’outil informatique et les premiers résultats de recherche.

A.  Genre, féminisme et controverse,

S’il s’agit d’une notion scientifique, la question du genre, et les questions qui y sont liées, font l’objet de controverses en tant qu’elles sont également liées à la troisième vague du féminisme. Elles se voient donc au coeur de dénégations polémiques venant de groupes antiféministes, masculinistes ou réactionnaires. En prenant les médias comme technologie de genre, nous souhaitons examiner les ancrages et thématiques à l’oeuvre dans ces controverses.

B. Pluralisme et militantisme

Dans cette partie, nous souhaitons nous interroger sur les questions de pluralisme et de militantisme en ligne. Comment s’organisent les flux d’information, les leaders d’opinion. Nous souhaitons organiser ces journées d’études pour examiner les points de controverse et leur fonctionnement.

Les propositions de contributions devront s’inscrire dans une des deux thématiques, ou dans le cadre d’un atelier.

Dans le cas d’un atelier, la proposition devra comporter un cadre thématique, une présentation des outils utilisés et des résultats de recherche spécifiques à ces outils.

Les propositions de communication doivent être envoyées à l’adresse mail suivante : aurelie.olivesi[at]univ-lyon1.fr avant le lundi 25 août 2014 (date limite).

La proposition devra comporter : Nom, prénom, coordonnées, université et laboratoire de rattachement, le titre de la communication ainsi qu’un résumé (maximum 600 mots).

Le document aura pour titre le nom de l’auteur.

Réponse aux auteurs le 15 septembre 2014.

Journées coordonnées par Aurélie Olivesi, Maître de Conférences en Sciences de l’Information et de la Communication
Université Lyon 1 / IUT d’Informatique
ELICO – EA 4147
aurelie.olivesi@univ-lyon1.fr